La Fondation canadienne des relations raciales célèbre le mois de l'histoire des Noirs

 

Février 2020 - Le 14 décembre 1995, Mme Jean Augustine, députée d'Etobicoke-Lakeshore, s'est levée à la Chambre des communes pour présenter une motion invitant la Chambre à «prendre note de l'importante contribution des Canadiens noirs à l'établissement, la croissance et le développement du Canada, la diversité de la communauté noire au Canada et son importance pour l'histoire de ce pays, et reconnaître février comme le mois de l'histoire des Noirs. »La motion a reçu le consentement unanime de la Chambre et, le 1er février En 1996, la première déclaration nationale du Mois de l'histoire des Noirs est entrée en vigueur. Mme Augustine, la première femme noire à avoir été élue à la Chambre des communes et la première à occuper le poste de ministre, a vu la proclamation comme une étape vers la correction d'un problème dans la façon dont les Canadiens comprenaient leur pays. «Les Canadiens noirs», a-t-elle dit, «ne faisaient pas partie du scénario et ne montraient pas qu'ils contribuaient à la société canadienne.»

Douze ans plus tard, en février 2008, le sénateur Donald Oliver, le premier Noir nommé au Sénat canadien, a présenté une motion à cet organisme pour reconnaître officiellement le Mois de l'histoire des Noirs. Cette motion a reçu l'approbation unanime et a été adoptée le 4 mars 2008.

«Le Mois de l'histoire des Noirs offre à tous les Canadiens l'occasion de se renseigner sur les contributions et les réalisations qui ont été apportées au Canada par les membres de la communauté des Canadiens noirs», a déclaré Teresa Woo-Paw, présidente du conseil d'administration de la FCRR. «Les Canadiens noirs ont façonné le Canada par leurs contributions aux arts et aux sciences, en tant que politiciens, éducateurs et activistes, pour ne nommer que quelques domaines dans lesquels ils ont eu un impact. Le Mois de l'histoire des Noirs peut attirer notre attention sur ces contributions, mais notre conscience et notre gratitude ne devraient pas se limiter à un seul mois. »

«Le Mois de l'histoire des Noirs nous donne également l'occasion d'en apprendre davantage sur les expériences vécues par les Canadiens de race noire et d'examiner dans quelle mesure la discrimination a limité leurs possibilités de participer pleinement à la société canadienne, et quel effet de tels obstacles ont eu sur cette communauté. et la société au sens large », a déclaré la Dr Lilian Ma, directrice exécutive de la FCRR. «La FCRR croit qu'une compréhension de l'histoire de cette communauté peut mener à un avenir meilleur pour tous les Canadiens.»

bhm

 

Événements du mois de l'histoire des Noirs de la FCRR:

  • La FCRR est honoré de souligner le Mois de l'histoire des Noirs en participant à la conférence Blackness in Canada qui se tiendra à Toronto les 4 et 5 février.

 

  • Nous invitons également les Canadiens à visiter notre site Web pour passer en revue les conclusions de Race Relations in Canada, un sondage de l'opinion publique canadienne réalisé par l'Environics Institute en partenariat avec la FCRR. Les points de vue et les perspectives des Canadiens Noirs sont examinés en détail. Le rapport peut être trouvé ici.

 

À propos de la Fondation canadienne des relations raciales

La Fondation canadienne des relations raciales a pour but de faciliter, partout au Canada, le développement, le partage et l'application des connaissances et de l'expertise afin de contribuer à l'élimination du racisme et de toutes les formes de discrimination raciale dans la société canadienne. Le travail de la Fondation repose sur le désir de créer et de nourrir une société inclusive fondée sur l'équité, l'harmonie sociale, le respect mutuel et la dignité humaine. Son principe sous-jacent dans la lutte contre le racisme et la discrimination raciale met l'accent sur des relations raciales positives et la promotion des valeurs canadiennes communes des droits de la personne et des institutions démocratiques.

  • Last modified
    24/03/20