Le racisme en tant que déterminant de santé

Modérateur
Mathew Zachariah, professeur émérite en éducation, Université de Calgary

Membres du groupe d'experts
Danika Billie Littlechild, avocate, Nation crie Ermineskin d'Hobbema (Alberta)
David Este, professeur et doyen associé, (Recherche et partenariats) Faculté de travail social, Université de Calgary (Alberta)
Grace-Edward Galabuzi, professeure adjointe, Département de politique et d'administration publique, Université Ryerson, Toronto: et assistante à la recherche, Centre for Social Justice, Toronto (Ontario)
Josephine Bassey Etowa, professeure agrégée, École de sciences infirmières, Université de Dalhousie (Nouvelle-Écosse)

Contexte du dialogue

L'accès aux soins de santé constitue un droit fondamental au Canada. Notre système de santé repose sur l'équité, la justice et la solidarité, valeurs fondamentales qui sont liées au fait que les soins de santé constituent un droit en non un privilège. Mais ce droit fondamental n'est pas à l'abri des facteurs raciaux et du racisme, autre réalité de la société canadienne.
Le groupe d'experts a procédé à une discussion et à une analyse critique du rôle de la race et du racisme en matière d'accès aux soins de santé et de ses répercussions sur certains segments de la population canadienne. Les membres de ce groupe d'experts se sont interrogés de plus sur les points de rencontre de la race et des soins de santé, notamment le cadre politique de la prestation des soins de santé, l'intégration du racisme en tant que déterminant social de santé ainsi que du besoin d'intégrer la lutte contre le racisme au développement et à la mise en œuvre de politiques et à la recherche en matière de santé.
Chacun des conférenciers a discuté la façon dont le racisme agit comme déterminant social de santé et permet de comprendre comment les anomalies en soins de santé et les résultats en matière de santé peuvent s'expliquer par le processus de racialisation.
Racisme structurel

  • L'accès universel aux soins de santé en tant que valeur canadienne. Le principe de l'universalité s'appuie sur des concepts liés à la race blanche, et on doit l'examiner de façon à pouvoir se rendre compte de la façon qu'il se traduit en anomalies au niveau des soins et en déni de l'égalité d'accès et peut-être de l'égalité en tant que citoyens.
  • Les résultats inégaux en ce qui a trait à l'accès et les anomalies en matière de soins sont une manifestation socioéconomique et socio-psychologique du racisme en tant que déterminant social de santé.
  • Last modified
    5/04/16