Catégorie: Reports | Rapports
Localisation: en ligne
Année: 2020

Vues: 737

Révisions

En 2018, la police a déclaré 1 798 crimes haineux au Canada, ce qui représente une baisse de 13 % par rapport au nombre sans précédent de 2 073 affaires déclarées en 2017. Malgré ce recul, le nombre d'affaires de crimes haineux déclarées en 2018 est le deuxième en importance depuis 2009.

Les crimes haineux peuvent avoir un effet dévastateur sur les victimes et l'ensemble de la collectivité. Ils peuvent être perpétrés contre une personne ou un bien et cibler la race, la couleur, l'origine nationale ou ethnique, la religion, l'orientation sexuelle, l'identité ou l'expression de genre, la langue, le sexe, l'âge, l'incapacité mentale ou physique, ou d'autres facteurs semblables. De plus, le Code criminel du Canada considère quatre infractions précises comme des infractions de propagande haineuse ou des crimes haineux : l'encouragement au génocide, l'incitation publique à la haine, la fomentation volontaire de la haine et le méfait motivé par la haine à l'égard d'un bien utilisé par un groupe identifiable.

Étiquettes: Police   French   Canada  
Date de publication: