Catégorie: Reports | Rapports
Localisation: Online
Année: 2019
N° catalogue: REP.N21311.2019 v.1a
Lien: Lien

Vues: 877

Révisions

The National Inquiry’s Final Report reveals that persistent and deliberate human and Indigenous rights violations and abuses are the root cause behind Canada’s staggering rates of violence against Indigenous women, girls and 2SLGBTQQIA people. The two volume report calls for transformative legal and social changes to resolve the crisis that has devastated Indigenous communities across the country.
The Final Report is comprised of the truths of more than 2,380 family members, survivors of violence, experts and Knowledge Keepers shared over two years of cross-country public hearings and evidence gathering. It delivers 231 individual Calls for Justice directed at governments, institutions, social service providers, industries and all Canadians.
As documented in the Final Report, testimony from family members and survivors of violence spoke about a surrounding context marked by multigenerational and intergenerational trauma and marginalization in the form of poverty, insecure housing or homelessness and barriers to education, employment, health care and cultural support. Experts and Knowledge Keepers spoke to specific colonial and patriarchal policies that displaced women from their traditional roles in communities and governance and diminished their status in society, leaving them vulnerable to violence.

Le rapport final de l’Enquête nationale révèle que les violations persistantes et délibérées des droits de l’homme et des peuples autochtones sont la cause fondamentale du taux impressionnant de violence au Canada contre les femmes, les filles et les 2SLGBTQQIA autochtones. Le rapport en deux volumes appelle à des changements sociaux et juridiques transformateurs pour résoudre la crise qui a dévasté les communautés autochtones à travers le pays.
Le rapport final comprend les vérités de plus de 2 380 membres de familles, survivants de violences, experts et gardiens du savoir partagés au cours de deux années d'audiences publiques et de collecte de preuves à travers le pays. Il fournit 231 appels individuels à la justice destinés aux gouvernements, aux institutions, aux fournisseurs de services sociaux, aux industries et à tous les Canadiens.
Comme indiqué dans le rapport final, les témoignages de membres de la famille et de survivants de violence ont fait état d'un contexte caractérisé par des traumatismes multigénérationnels et intergénérationnels et par la marginalisation sous la forme de pauvreté, de logement précaire ou de sans-abri et d'obstacles à l'éducation, à l'emploi, aux soins de santé et au soutien culturel . Les experts et les gardiens du savoir ont parlé de politiques coloniales et patriarcales spécifiques selon lesquelles les femmes ont été déplacées de leurs rôles traditionnels au sein des communautés et de la gouvernance et ont diminué leur statut dans la société, les rendant vulnérables à la violence.

En français et anglais

Étiquettes: Report   LGBTQ2S   Indigenous  
Date de publication: