Catégorie: Reports | Rapports
Pages: 950
N° catalogue: REP.C73851.1994
Lien: Lien Web Access

Vues: 805

Révisions

This revised compilation of universal human rights instruments is issued in two parts. It replaces volume I of the two-volume compilation of international instruments published by the United Nations in 1993. It has been prepared by the Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights. Volume II of the compilation, published in 1997, contains regional instruments.

For reasons of space, the compilation is not a comprehensive collection of all international human rights instruments. However, the opportunity has been taken in this new edition of volume I to broaden as well as to update the selection, which contains documents adopted up to 18 December 2002. The first part now includes the Declaration and Programme of Action of the 1993 World Conference on Human Rights and the United Nations Millennium Declaration. Instruments on the rights of persons with disabilities have been brought together in a single section. 
 
In the second part of volume I a new section is added that contains the Declaration on Human Rights Defenders and the Paris Principles on National Human Rights Institutions. There is also a new section on the Right to Health, and the International Convention on the Protection of the Rights of All Migrant Workers and Members of Their Families is included in the section on the Rights of Migrants. The Statute of the International Criminal Court and those of the International Tribunals for the Former Yugoslavia and Rwanda are included in the second part.
 
The compilation includes instruments adopted by the International Labour Organization, the United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization and the Office of the United Nations High Commissioner for Refugees. Complete listings can be found on the relevant web sites (www.ilo.org, www.unesco.org, www.unhcr.ch). 
 
The legal status of the instruments contained in the compilation varies. Declarations, principles, guidelines, standard rules and recommendations have no binding legal effect. 
 
Nevertheless, such instruments have an undeniable moral force and provide practical guidance to States in their conduct. The value of such instruments rests on their recognition and acceptance by a large number of States and, even without binding effect, they may be seen as declaratory of broadly accepted goals and principles within the international community. 
 
International treaties, referred to variously as covenants, statutes, protocols or conventions, are legally binding for those States that ratify or accede to them. Treaties adopted within the United Nations are open for signature and ratification by all xii States, while those adopted by regional organizations are normally open only to members of the organization concerned. 
 
Up-to-date information on ratifications and the status of the United Nations treaties contained in the first volume of the Compilation is to be found at the Office of the High Commissioner’s web site (www.ohchr.org). 
 
It is hoped that the compilation will contribute to a wider knowledge and awareness of international human rights standards and will be a valuable resource for all involved in the promotion and protection of human rights and fundamental freedoms

Cette compilation révisée des instruments universels relatifs aux droits de l'homme est publiée en deux parties. Il remplace le volume I de la compilation en deux volumes d'instruments internationaux publiée par les Nations Unies en 1993. Il a été préparé par le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme. Le volume II de la compilation, publié en 1997, contient des instruments régionaux.

Pour des raisons d'espace, la compilation ne constitue pas une collection complète de tous les instruments internationaux relatifs aux droits de l'homme. Toutefois, dans cette nouvelle édition du volume I, il a été possible d’élargir et de mettre à jour la sélection, qui contient les documents adoptés jusqu'au 18 décembre 2002. La première partie comprend maintenant la Déclaration et le Programme d’action de la Conférence mondiale de 1993. sur les droits de l'homme et la Déclaration du Millénaire des Nations Unies. Les instruments sur les droits des personnes handicapées ont été rassemblés dans une seule section.

La deuxième partie du volume I contient une nouvelle section contenant la Déclaration sur les défenseurs des droits de l'homme et les Principes de Paris sur les institutions nationales des droits de l'homme. Il existe également une nouvelle section sur le droit à la santé et la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille est incluse dans la section relative aux droits des migrants. Le Statut de la Cour pénale internationale et ceux des tribunaux internationaux pour l’ex-Yougoslavie et le Rwanda figurent dans la deuxième partie.

La compilation comprend des instruments adoptés par l’Organisation internationale du Travail, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Les listes complètes sont disponibles sur les sites Web correspondants (www.ilo.org, www.unesco.org, www.unhcr.ch).

Le statut juridique des instruments contenus dans la compilation varie. Les déclarations, principes, directives, règles standard et recommandations n’ont pas d’effet juridique contraignant.

Néanmoins, ces instruments ont une force morale indéniable et fournissent une orientation pratique aux États dans leur comportement. La valeur de ces instruments réside dans leur reconnaissance et leur acceptation par un grand nombre d'États et, même sans effet contraignant, ils peuvent être considérés comme déclaratoires d'objectifs et de principes largement acceptés au sein de la communauté internationale.

Les traités internationaux, qualifiés de pactes, de lois, de protocoles ou de conventions, sont juridiquement contraignants pour les États qui les ratifient ou y adhèrent. Les traités adoptés au sein des Nations Unies sont ouverts à la signature et à la ratification de tous les xii États, tandis que ceux adoptés par les organisations régionales ne sont normalement ouverts qu'aux membres de l'organisation concernée.

Des informations actualisées sur les ratifications et l’état des traités des Nations Unies contenues dans le premier volume de la compilation sont disponibles sur le site Web du Bureau du Haut Commissaire (www.ohchr.org).

On espère que cette compilation contribuera à mieux faire connaître et à mieux faire connaître les normes internationales des droits de l'homme et constituera une ressource précieuse pour tous ceux qui participent à la promotion et à la protection des droits de l'homme et des libertés fondamentales. (En anglais seulement)

 
Date de publication: