Catégorie: Reports | Rapports
Pages: 98
ISBN: 0779454928
Localisation: CRRF & Online
Année: 2003
N° catalogue: RPT.On84.2003.1
Lien: Lien l'accès à Internet
Note: Publié par la Commission ontarienne des droits de la personne

Vues: 837

Révisions

Via l'introduction:

«Le profilage racial préoccupe depuis longtemps les membres des communautés en butte à la « racialisation[*]»[1], mais le débat sur le sujet a récemment pris de l'ampleur au sein du public en général. La discussion s'est axée principalement sur les questions suivantes : Le profilage racial existe-t-il en Ontario? Qui sont ceux qui s'y livrent? Quels sont les personnes ou groupes ciblés? Cette pratique est-elle légitime? Comment peut-on la prévenir. Fait à remarquer, cependant, le débat public ne cherche nullement à analyser les effets du profilage racial, ni même à savoir s'il existe des effets, sur les personnes directement touchées et sur la société ontarienne tout entière. Par la présente enquête, la Commission ontarienne des droits de la personne (la Commission) entend combler cette lacune en illustrant les coûts humains du profilage racial.

Le 9 décembre 2002, veille de la Journée internationale des droits de l'homme, la Commission annonçait son intention d'ouvrir une enquête sur les effets du profilage racial sur les personnes, les familles, les communautés et la société dans son ensemble. La Commission soulignait que le profilage racial porte atteinte aux droits de la personne et déclarait cette pratique inadmissible et contraire aux principes du Code des droits de la personne de l'Ontario.

Le 17 février 2003, la Commission lançait officiellement son enquête et, dans son énoncé de mandat, définissait sa conception du profilage racial, l'objectif de l'initiative et le processus prévu par la Commission pour recevoir les témoignages d'expériences personnelles. »

 

Via the introduction:

"Racial profiling has long been a concern for community members facing" racialization [*] "[1], but the debate on this topic has recently gained momentum among the general public. The discussion focused on the following questions: Is racial profiling in Ontario? Who are those who engage in it? Who are the people or groups targeted? Is this practice legitimate? How can we prevent it? It should be noted, however, that the public debate does not attempt to analyze the effects of racial profiling, or even whether there are any effects, on those directly affected and on Ontario society as a whole. Through this inquiry, the Ontario Human Rights Commission (the Commission) intends to fill this gap by illustrating the human costs of racial profiling.

On 9 December 2002, the eve of International Human Rights Day, the Commission announced its intention to open an inquiry into the effects of racial profiling on individuals, families, communities and society as a whole. The Commission noted that racial profiling violates human rights and that this practice is inadmissible and contrary to the principles of the Ontario Human Rights Code.

On February 17, 2003, the Commission formally launched its investigation and, in its terms of reference, defined its concept of racial profiling, the purpose of the initiative, and the Commission's process for receiving personal experiences. "

Available in French only.

Date de publication: