Catégorie: Reports | Rapports
Pages: 17
Localisation: CRRF
Année: 2000
N° catalogue: RPT.D3801.2000
Lien: Lien Web Access
Note: Published by the Research Branch, Correctional Services Canada

Vues: 1203

Révisions

While other research reports have focused on the existing differences between various ethnic groups within Canadian prison populations, this report reveals the existing similarities among them.

The objective of the report is to compare Correctional Service of Canada CSC) Offender Intake Assessment (OIA) risk and needs of Aboriginal and Caucasian women offenders in federal prisons.

Although the authors found that Caucasian women experienced lower levels of need than Aboriginal offenders in areas such as substance abuse, employment and socialization, they discovered similarities between the groups in areas such as risk, community functioning and attitude.These results led to the conclusion that while female inmates have different needs arising from dissimilar racialized experiences, they have commonalities originating from shared life experiences.

In conclusion, the authors emphasise the importance of focusing research on both differences and similarities between incarcerated ethnic groups in order to fully understand and identify offender risks and needs.

 

Alors que d'autres rapports de recherche ont mis l'accent sur les différences existantes entre les divers groupes ethniques au sein de la population carcérale canadienne, le présent rapport révèle les similitudes existantes entre eux.

Le rapport a pour objectif de comparer le risque et les besoins des délinquantes autochtones et des délinquantes de race blanche dans les prisons fédérales lors de l'évaluation initiale des délinquants (EID) du Service correctionnel du Canada, SCC.

Bien que les auteurs aient constaté que les besoins des femmes de race blanche étaient inférieurs à ceux des délinquants autochtones dans des domaines tels que la toxicomanie, l'emploi et la socialisation, ils ont découvert des similitudes entre les groupes dans des domaines tels que le risque, le fonctionnement dans la communauté et les attitudes. Ces résultats ont permis de conclure que Bien que les détenues aient des besoins différents découlant d’expériences racialisées différentes, elles ont des points communs issues d’expériences de vie partagées.

En conclusion, les auteurs soulignent l’importance de centrer la recherche sur les différences et les similitudes entre les groupes ethniques incarcérés afin de bien comprendre et identifier les risques et les besoins des délinquants. (En anglais seulement)

Étiquettes: Aboriginal  
Date de publication: