Catégorie: Reports | Rapports
Pages: 63
Localisation: CRRF
Année: 2002
N° catalogue: RPT.An2311.2002
Note: Published by Ontario Federation of Indian Friendship Centres

Vues: 944

Révisions

This report was published in March 2002 by the Ontario Federation of Indian Friendship Centres in Toronto, Ontario. It followed a recommendation by a previous report to reduce aboriginal teen pregnancy.

The intent of the report is to motivate policy makers, community leaders, workers, parents, youth and elders to take action and address the alarming health conditions of aboriginal youth and children. To produce the report, a study was conducted using 340 participants.

The report begins with a background on the high rates of aboriginal youth pregnancies. Following this is a summary of the methodology used in the study, such as questionnaires, individual interviews and focus groups. Next is the summary of findings, using many graphs and charts.

The report finds extremely high rates of teenage pregnancies in aboriginal communities, which leads to many negative consequences, such as higher rates of medical complications, lower levels of mothers completing school, lower levels of income and absent fathers.

The report also provides a summary of recommendations such as developing and implementing community based education for youth on sex and pregnancy, encouraging and supporting the development of employment and training opportunities for youth, and establishing and employing a network of elders to do workshops on sex and family planning.

 

Ce rapport a été publié en mars 2002 par la Fédération ontarienne des centres d’amitié indiens, à Toronto, en Ontario. Il faisait suite à une recommandation d'un rapport précédent visant à réduire le nombre de grossesses chez les adolescentes autochtones.

Le rapport a pour objectif de motiver les décideurs, les dirigeants communautaires, les travailleurs, les parents, les jeunes et les aînés à prendre des mesures et à s'attaquer aux problèmes de santé alarmants des jeunes et des enfants autochtones. Pour produire le rapport, une étude a été menée auprès de 340 participants.

Le rapport commence par un aperçu des taux élevés de grossesses chez les jeunes Autochtones. Vous trouverez ci-après un résumé de la méthodologie utilisée dans l’étude, notamment des questionnaires, des entretiens individuels et des groupes de discussion. Vient ensuite le résumé des résultats, en utilisant de nombreux graphiques et diagrammes.

Le rapport constate des taux extrêmement élevés de grossesse chez les adolescentes dans les communautés autochtones, ce qui entraîne de nombreuses conséquences négatives, telles que des taux plus élevés de complications médicales, un plus faible taux de mères terminant leurs études, un faible niveau de revenu et un père absent.

Le rapport fournit également un résumé des recommandations telles que l'élaboration et la mise en œuvre d'une éducation communautaire sur le sexe et la grossesse pour les jeunes, l'encouragement et le soutien au développement d'opportunités d'emploi et de formation pour les jeunes, et la création et l'utilisation d'un réseau d'anciens pour organiser des ateliers sur le sexe et la sexualité. planification familiale.

Disponible en anglais seulement.

Date de publication: