Catégorie: Reports | Rapports
Pages: 402
Localisation: CRRF & Online
Année: 2009
N° catalogue: RPT.Un28.2009
Lien: Lien Web Accessed
Note: Published by the United Nations Educational, Scientific, and Cultural Organization | Publié par l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

Vues: 753

Révisions

Via the Preface: 

"The publication of the UNESCO World Report Investing in Cultural Diversity and Intercultural Dialogue is particularly timely in light of the current world events. The financial crisis and its consequences for the economy, labour markets, social policies and international cooperation risk to show that culture often remains the first adjustment variable to be sacrificed when the drying up of financial resources imposes a drastic choice between a number of competing priorities. Yet this is a very short-term view. For at this crossroad, where some are urging us to think in terms of a new world in which human disasters of this kind would no longer be possible, greater acknowledgement of cultural diversity is proving a particularly promising avenue of approach.

This World Report seeks to show that acknowledging cultural diversity helps to renew the international community’s strategies in a series of areas so as to further its ambitious objectives, with the support and involvement of local populations. For culture is not simply another sector of activity, a mass consumption product or an asset to be preserved. Culture is the very substratum of all human activities, which derive their meaning and value from it. This is why the recognition of cultural diversity can help to ensure that ownership of development and peace initiatives is vested in the populations concerned."

---

Via la préface:

"La publication du rapport mondial de l'UNESCO Investir dans la diversité culturelle et le dialogue interculturel est particulièrement opportune à la lumière des événements mondiaux actuels. La crise financière et ses conséquences pour l'économie, les marchés du travail, les politiques sociales et la coopération internationale risquent de montrer que la culture reste la première variable d’ajustement à sacrifier lorsque l’épuisement des ressources financières impose un choix drastique entre plusieurs priorités concurrentes, mais c’est une vision à très court terme, car à ce carrefour, où certains nous incitent à réfléchir d’un monde nouveau dans lequel de telles catastrophes humaines ne seraient plus possibles, une plus grande reconnaissance de la diversité culturelle se révèle une voie d’approches particulièrement prometteuse.

Le présent Rapport mondial cherche à montrer que la reconnaissance de la diversité culturelle contribue à renouveler les stratégies de la communauté internationale dans une série de domaines afin de poursuivre ses objectifs ambitieux, avec le soutien et la participation des populations locales. Car la culture n’est pas simplement un autre secteur d’activité, un produit de consommation de masse ou un atout à préserver. La culture est le substrat même de toutes les activités humaines, qui en tirent leur sens et leur valeur. C’est pourquoi la reconnaissance de la diversité culturelle peut contribuer à faire en sorte que la propriété des initiatives de développement et de paix revienne aux populations concernées. "

Document présenté en langue originale anglaise.

Date de publication: