Catégorie: Non-Fiction | Non Fiction
Pages: 308
ISBN: 0394221494
Localisation: CRRF
Année: 1995
N° catalogue: BKS.C1645.1995
Note: Published by Random House of Canada

Vues: 1143

Révisions

Margaret Cannon, a Canadian journalist delves into her childhood experiences of the segregated American South to shed light onto Canada’s racist attitudes and assumptions. Her journalistic account addresses a number of issues including immigration, multiculturalism, feminism and the women’s movement, policing and the Ontario education system. Ultimately, Cannon challenges the notion that racism is perpetuated by a small number of right-wing extremists. Racism, she believes, is not only a common current of Canadian society, but one which is reproducing itself in the most seemingly benign forms, in our suburbs and in all aspects of our day to day lives.

 

Margaret Cannon, une journaliste canadienne, plonge dans son expérience de la ségrégation du sud américain dans son enfance pour faire la lumière sur les attitudes et les postulats racistes du Canada. Son récit journalistique aborde un certain nombre de questions, notamment l’immigration, le multiculturalisme, le féminisme et le mouvement des femmes, les services de police et le système d’éducation de l’Ontario. En fin de compte, Cannon conteste l’idée selon laquelle un petit nombre d’extrémistes de droite perpétuent le racisme. Elle croit que le racisme n'est pas seulement un courant commun à la société canadienne, mais un courant qui se reproduit sous les formes les plus bénignes en apparence, dans nos banlieues et dans tous les aspects de notre vie quotidienne.

Disponible en anglais seulement.

Date de publication: