Catégorie: Non-Fiction | Non Fiction
Pages: 322
ISBN: 9780803942561
Localisation: CRRF
Année: 1991
N° catalogue: BKS.Es739.1991
Lien: Lien Web Access

Vues: 2679

Révisions

While there are numerous studies of racism and racial inequality at the macro-level of analysis, there has been little work done on the experience of everyday racism for black people. Philomena Essed's brilliant work fills this gap. This landmark volume compares contemporary racism in the United States and the Netherlands through in-depth interview data from more than 2,000 experiences of black women. As an interdisciplinary analysis of gendered social constructions of racism, it breaks new ground. Essed problematizes and reinterprets many of the meanings and everyday practices that the majority of society has come to take for granted. She addresses crucial but largely neglected dimensions of racism: How is racism experienced in everyday situations? How do black women recognize covert expressions of racism? What knowledge of racism do black women have, and how is this knowledge acquired? How do they challenge racism in everyday life? To answer these questions, over two thousand experiences of black women are analyzed within a theoretical framework that integrates the disciplines of macro- and micro-sociology, social psychology, discourse analysis, race relations theory, and women's studies. Samples include only black women with higher education. Many of their experiences of racism involve the "elite" among the dominant group. The book seriously challenges both the notion of Dutch tolerance and the idea that U.S. racism is a problem of the past. With this concept in mind, Understanding Everyday Racism is urgent reading. Essed's volume represents a landmark in the study of race and ethnicity and will interest researchers, lecturers, students, and professionals of discourse analysis, policy and women's studies, sociology, psychology, management, psychotherapy, and qualitative methodology. 

 

Bien qu'il existe de nombreuses études sur le racisme et les inégalités raciales au niveau macro-analytique, peu de travaux ont été réalisés sur l'expérience du racisme quotidien des Noirs. Le travail brillant de Philomena Essed comble cette lacune. Ce volume historique compare le racisme contemporain aux États-Unis et aux Pays-Bas à travers des données d'entretiens approfondis issues de plus de 2 000 expériences de femmes noires. En tant qu’analyse interdisciplinaire des constructions sociales sexospécifiques du racisme, elle ouvre de nouvelles perspectives. Essed problématise et réinterprète nombre des significations et des pratiques quotidiennes que la majorité de la société a fini par prendre pour acquis. Elle aborde des dimensions cruciales mais largement négligées du racisme: comment le racisme est-il vécu au quotidien? Comment les femmes noires reconnaissent-elles les expressions secrètes du racisme? Quelles connaissances du racisme les femmes noires ont-elles et comment ces connaissances sont-elles acquises? Comment défient-ils le racisme au quotidien? Pour répondre à ces questions, plus de deux mille expériences de femmes noires sont analysées dans un cadre théorique qui intègre les disciplines de la macro et micro sociologie, de la psychologie sociale, de l'analyse du discours, de la théorie des relations raciales et des études féminines. Les échantillons ne comprennent que les femmes noires ayant fait des études supérieures. Beaucoup de leurs expériences du racisme impliquent "l'élite" parmi le groupe dominant. Le livre conteste sérieusement à la fois la notion de tolérance néerlandaise et l’idée que le racisme américain est un problème du passé. Avec ce concept en tête, Comprendre le racisme au quotidien est une lecture urgente. Le volume d'Essed représente un tournant dans l'étude de la race et de l'ethnicité et intéressera des chercheurs, des conférenciers, des étudiants et des professionnels de l'analyse du discours, des politiques et des études féminines, de la sociologie, de la psychologie, de la gestion, de la psychothérapie et de la méthodologie qualitative.

 

En anglais seulement.

Date de publication: