Catégorie: Non-Fiction | Non Fiction
Pages: 189
ISBN: 9781551302720
Localisation: CRRF
Année: 2004
N° catalogue: BKS.D741.2004
Lien: Lien Web Access

Vues: 1696

Révisions

This book uses gendered stories of displacement and re-settlement to interrogate our understanding of social suffering and justice. Parin Dossa, an anthropologist, argues that systemic inequity and exclusionary practices impact the health and well-being of marginalized people.

Using narrative accounts of Canadian Iranian women, this book links individual experiences of migration to social and political factors. Dossa challenges conventional thinking that interprets social suffering in terms of personal stake and individual accountability. She questions the ways in which racialized and gendered inequality in Canada are perceived as cultural differences instead of social oppression.

Yet this book is far from a laundry list of social determinants of migration and health. Dossa's illustrative stories are linked to a poetics of migration that shows the remaking of a world with a more informed sense of social justice. A pioneering study on migration and storytelling, this book is an important contribution to medical anthropology, migration and gender studies.

 

Ce livre utilise des histoires sexospécifiques de déplacement et de réinstallation pour interroger notre compréhension de la souffrance sociale et de la justice. Une anthropologue, Parin Dossa, affirme que les inégalités systémiques et les pratiques d’exclusion ont des conséquences sur la santé et le bien-être des personnes marginalisées.

Utilisant des récits narratifs de femmes iraniennes canadiennes, ce livre relie les expériences individuelles de migration à des facteurs sociaux et politiques. Dossa conteste la pensée conventionnelle qui interprète la souffrance sociale en termes d'enjeu personnel et de responsabilité individuelle. Elle s'interroge sur la manière dont les inégalités raciales et sexistes au Canada sont perçues comme des différences culturelles plutôt que comme une oppression sociale.

Pourtant, ce livre est loin d’être une liste exhaustive des déterminants sociaux de la migration et de la santé. Les histoires illustratives de Dossa sont liées à une poétique de la migration qui montre la reconstruction d'un monde avec un sens plus éclairé de la justice sociale. Etude pionnière sur la migration et la narration, ce livre constitue une contribution importante à l'anthropologie médicale, aux migrations et aux études de genre.

 

En anglais seulement.

Date de publication: