Text Size
Category: Reports | Rapports
Pages: 7
Location: Online
Year: 1997
N° catalog: RPT.M729.1997
Link: Link Web Access
Note: Published by the Ontario Institute for Studies in Education | Publié par l'Institut d'études pédagogiques de l'Ontario

Hits: 907

Review

In this report delivered to the 27th Annual SCUTREA Conference: Crossing Borders, Breaking Boundries: Research in the Education of Adults, Mojab critically reflects upon the experiences of minority women, including herself, in Canadian universities. She describes her inclusive approach to teaching and identifies barriers that she has faced as a visible minority instructor. Her research demonstrates that, despite recent state and university attempts to eradicate inequality on campus, minority women in Canadian universities suffer from similar forms of discrimination – racism and sexism – as previous generations of minority women. Throughout the article she provides support for this contention and concludes by affirming that a “radical rupture with the past” is necessary.

---

Dans ce rapport remis à la 27e conférence annuelle SCUTREA: Franchir les frontières, briser les frontières: faire de la recherche sur l'éducation des adultes, le Mojab se penche sur les expériences des femmes appartenant à des minorités, y compris elle-même, dans les universités canadiennes. Elle décrit son approche inclusive en matière d'enseignement et identifie les obstacles auxquels elle a été confrontée en tant qu'instructeur de minorités visibles. Ses recherches démontrent que, malgré les tentatives récentes des États et des universités pour éliminer les inégalités sur les campus, les femmes appartenant à une minorité dans les universités canadiennes souffrent de formes de discrimination similaires - racisme et sexisme - comme les générations précédentes. Tout au long de l'article, elle soutient cette affirmation et conclut en affirmant qu'une "rupture radicale avec le passé" est nécessaire.

Document présenté en version originale anglaise

Date insert: