Canada 98/150: Linglei lu

Par Linglei lu

Je m’appelle Linglei lu. En Chine, j’étais ingénieur informaticien. À ma retraite, ma femme et moi avons immigré à Toronto pour aider notre fille à prendre soin de ses 3 enfants, dont deux jumeaux qui ont aujourd’hui 4 ans et un petit garçon âgé de 5 mois. Même s’il y a beaucoup de tâches domestiques à faire, j’essaie de prendre le temps d’apprendre à peindre en consultant des vidéos afin de rendre ma vie plus enrichissante.

Résidant depuis 5 ans à Toronto, l’impression profonde que j’ai du Canada est qu’il s’agit d’un grand pays. Non seulement est-il grand géographiquement avec des ressources abondantes, mais il est grand par les valeurs qu’il prône pour former une société harmonieuse; justice, égalité, liberté et tolérance. Lorsque j’ai entendu que le Canada se préparait à célébrer en 2017 le 150e anniversaire de sa confédération et qu’il invitait tous les Canadiens à y participer, j’ai songé à ce que je pouvais faire pour le Canada en cet important moment historique.

J’ai lu l’histoire du Canada. J’ai constaté qu’en 1867, les Pères de la Confédération ont pris une décision éclairée afin de relier les deux océans, Atlantique et Pacifique, pour former le Canada; j’ai également été bouleversé par leur décision de construire un chemin de fer d’est en ouest à travers tout le Canada. Dans les montagnes Rocheuses, la partie la plus difficile du tracé, on a utilisé des dizaines de milliers de travailleurs chinois et l’on a estimé que, pour chaque 1,6 km de voie posée, trois travailleurs chinois étaient morts.

J’ai alors eu l’idée d’utiliser le médium de la peinture pour représenter ce grand moment historique et pour honorer la mémoire de nos ancêtres. J’étais un amateur et c’était la première fois que je m’attelais à une composition historique de cette envergure. La difficulté était telle qu’on peut l’imaginer. Mais j’étais déterminé à y arriver. Après 6 mois de travail acharné, comprenant l’accès aux informations, la recherche d’images, la composition et les modifications, j’ai finalement terminé deux toiles :

D’un océan à l’autre --- le grand rêve, huile sur toile 36 x 48 po. (91,4 x 121,9 cm)










D’un océan à l’autre --- la grande voie ferrée, huile sur toile 36 x 48 po. (91,4 x 121,9 cm)









 

Je suis très heureux d’avoir participé aux célébrations du 150e anniversaire par cet acte concret. J’ai beaucoup apprécié tout le processus de dessin et de peinture et j’aimerais maintenant partager mon expérience et mon travail avec les autres.

 
Compassion

Ressources :
Original story