Canada 94/150: Interfaith Harmony Halifax

Par Kim MacAulay

« Ô Canada, pays de la compassion », a déclaré le maire d’Amman, en Jordanie, lorsque je lui ai dit que je venais d’Halifax. J’étais réellement étonnée par cette déclaration. Elle m’a ravie et a ravivé ma fierté d’être Canadienne. N’est-ce pas merveilleux que l’on pense cela du Canada ?

C’était en avril 2016. Anthony Power et moi-même, représentants de Interfaith Harmony Halifax (IHH), en compagnie de deux autres représentants de Uniharmony Partners Manila, Philippines, et de Euclid University, assistions à une remise de prix à La Cour Royale jordanienne lors de la semaine mondiale de l’harmonie interconfessionnelle du roi Abdullah II.

Nous avons reçu le troisième prix. Pour la deuxième année consécutive, le Canada recevait un prix. Notez bien ceci. Le Canada a été reconnu internationalement pour son harmonie interconfessionnelle deux années de suite : le prix a été reçu par l’IHH en 2016 et par Interfaith Toronto en 2015. Compassion, harmonie interconfessionnelle : imaginez quelles autres valeurs pourraient être reconnues dans la communauté canadienne après celles-ci.

Nous tenons à partager cet honneur avec tout le Canada et nous sommes profondément reconnaissants envers notre ville, notre pays et le monde entier de faire croître ce mouvement interconfessionnel.

Nous sommes un collectif d’Halifax associant plusieurs partenaires issus de différentes communautés et de différentes cultures, de différentes confessions, de tous âges et possédant différentes compétences, mais tous ayant la bonne volonté en commun. Notre objectif est de promouvoir la vision de la Semaine mondiale de l’harmonie interconfessionnelle.

Il s’agit d’une initiative amorcée en 2010 par le roi Abdullah II du royaume Hashemite de Jordanie. Son objectif et de répandre l’harmonie en faisant la promotion de « l’amour de Dieu et de son prochain ou de l’amour de ce qui est bien et de son prochain ». Chaque année, le roi décerne trois prix parmi le nombre toujours croissant d’événements qui se tiennent à travers le monde.

Pourquoi avons-nous gagné ce prix en 2016 ?
• Nous avons fait un excellent travail, nous avons fait preuve d’une grande collaboration et nous avons eu un grand impact avec très peu de moyens,
• Nous avons respecté chaque religion,
• Nous avons vanté les mérites de la Semaine mondiale de l’harmonie interconfessionnelle plutôt que d’effectuer simplement un bon travail interconfessionnel.

Les jurés ont été impressionnés par notre impact durant l’année et par les annonces faites par la province de Nouvelle-Écosse et la ville d’Halifax, de même que par les déclarations locales, nationales et internationales de paix et d’amitié interconfessionnelles.

Ma rencontre avec le maire ce jour-là, dans la Cour Royale, était particulièrement signifiante du fait qu’il a utilisé le terme « compassion ». J’essaie de pratiquer quotidiennement la compassion pour ouvrir mon cœur et mon âme, particulièrement lorsque je sens que je vais me refermer sur moi-même. Je codirige également un organisme communautaire sans but lucratif, Waves of Compassion, qui se consacre à encourager une culture plus compatissante. Je voulais en savoir plus sur le maire.

Il m’a expliqué que plus jeune, alors qu’il était à Gaza pendant la Deuxième Guerre mondiale, ils avaient reçu de l’aide du Canada. Il se souvient encore des sacs de denrées alimentaires sur lesquels on pouvait lire « Fait au Canada ». Le jeune garçon qu’il était en a été impressionné.

Après cette introduction, j’ai parlé plus longuement avec le maire Biltaji, et j’ai découvert ses liens avec la charte de compassion internationale de Karen Armstrong et qu’Amman avait été déclarée « ville compatissante ».

Je lui ai parlé de Waves of Compassion, qui fait partie du même réseau international; et que j’avais discuté avec notre maire et notre conseil pour que notre ville soit déclarée ville compatissante. Tout comme Amman, la ville d’Halifax et la province de Nouvelle-Écosse sont des adeptes de la Semaine mondiale de l’harmonie interconfessionnelle. « En fait », ai-je dit au maire Biltaji, « nous avons apporté des lettres de soutien au roi ce matin de la part du maire et du ministre de la Justice. » Il m’a répondu. « Je lirai probablement ces lettres. Je pense que c’est une des raisons pour lesquelles on m’a fait venir – pour que les maires s’impliquent plus. »

Toutes ces relations ont rendu mon voyage passionnant. L’excitation n’a fait qu’augmenter avec la cérémonie de remise des prix. Quel spectacle magnifique que de voir le roi faire son entrée et nous remettre ce prix en mains propres ! Il a été chaleureux et nous a présentés les uns aux autres. J’étais terriblement excitée de rencontrer celui qui avait proposé cette initiative interconfessionnelle internationale.

Les deux lauréats canadiens des prix de la Semaine mondiale de l’harmonie interconfessionnelle ont déjà commencé à collaborer et sont enthousiasmés de l’opportunité qu’a le Canada de se positionner en tant que leader dans ce domaine. À l’IHH et à Interfaith Toronto, nous sommes impatients de manifester ensemble notre présence en ligne afin de
• Faire la promotion de la vision de la Semaine mondiale de l’harmonie interconfessionnelle
• Recueillir du soutien pour une pétition demandant au Parlement de proclamer une Semaine mondiale de l’harmonie interconfessionnelle au Canada
• Mettre en lumière les événements de la Semaine mondiale de l’harmonie interconfessionnelle à travers le pays, et
• Encourager chacun à s’engager dans la paix et l’amitié interconfessionnelles.

C’est la façon pour les Canadiens de montrer l’exemple. La Semaine mondiale de l’harmonie interconfessionnelle nous encourage à mieux nous connaitre les uns les autres; à apprécier et à profiter de notre diversité; et à adopter, en tant que Canadiens, un véritable esprit de collaboration. Étant donné la tourmente qui agite le monde, nous ne pouvons pas faire autrement.

Nous sommes fiers que notre pays ait reçu cette reconnaissance internationale deux années de suite, et nous apprécions à sa juste valeur le leadership qu’il démontre à encourager la paix et l’harmonie interconfessionnelle dans le monde. Faisons en sorte d’être toujours perçus, ici comme ailleurs, comme un peuple compatissant.

Profitez bien tous de ce prix ! Faites-le connaitre dans votre communauté, répandez la bonne nouvelle et joignez-vous tous à la Semaine mondiale de l’harmonie interconfessionnelle en 2017.

Coexistence ENRessources : (en anglais seulement)

World Interfaith Harmony Week

Interfaith Harmony Halifax

Interfaith Toronto

  • Last modified
    2016-10-20